juin 18, 2013

Chronique à l’Agence (La 1ère) - 16 juin 2013

3:52pm  |   URL: http://tmblr.co/Z2xwEwndWzRJ
Classé dans: audio 
juin 18, 2013

3:42pm  |   URL: http://tmblr.co/Z2xwEwndVP2m
Classé dans: dates 
juillet 11, 2012
ADDEZ-LES, SEIGNEUR

Il y a quelques mois, dans le cadre de mon travail, j’ai dû créer des profils facebook fictifs. Dans une tentative candide et ô combien peu efficace qui n’est pas sans rappeler cette réplique mémorable tirée de Arrested Development

GOB :  We need to find what people want and then sell it.

(je cite de mémoire et en même temps c’est mon tumblr donc allez vous faire foutre sales fascistes) j’ai été mise en charge de ce projet de… communication digitale ? Buzz ? Schriboudi ? Le vocabulaire technique est si vaste.

Là où je veux en venir c’est que des quinquagénaires assez peu au fait de la chose internet et une stagiaire tâtonnante malgré toute leur bonne volonté se plantirent lamentablement.

Ce qui donc émergea de l’exercice, outre un ratage que nous arrivâmes à maquiller pour le client en une réussite « Rendez-vous compte, Michel, 13 like ! – C’est bien ? – C’est pas bien… c’est énoooorme ! » ce sont des profils facebook fantômes.

J’avais addé à travers ces identités virtuelles des gens, un peu au hasard, ceux qui acceptaient.

Et au moment où je pensais « tuer » ces profils devenus inutiles, arrive l’anniversaire d’Aude, un de ces personnages virtuels. Et qu’est-ce qui se passe à l’anniversaire d’Aude…



Merylène travaille avec moi, c’est une blagounette tout à fait acceptable dans le cadre des régulations de la bonne humeur d’open space ISO 2631. Mais quid de Catherine ? Cathy ? Cathicat ? Qui envoie ses vœux, non pas à quelqu’un qu’elle n’a jamais rencontré, mais quelqu’un qui n’existe pas ?

Alors bien sûr me direz-vous en bons fascistes que vous êtes: “n’existe-t-il pas des applications qui transmettent automatiquement des vœux standardisés à tous vos contacts ?” Et je vous répondrai: “j’en ai rien à foutre.”

Parce qu’au fond, qu’est-ce qui est le plus inquiétant : que l’on se préoccupe de ceux qui n’existent pas, par habitude du contact avec ces gens qui n’en sont plus, vidés de leur substance par le biais de l’écran, rendus identiques à Aude, ma fausse amie facebook ? Ou que l’on délègue à des applications le fait d’en avoir quoi que ce soit à foutre ?

Trêve de points d’interrogation, je vous laisse pour méditer sur ce concept d’existence virtuelle cette très belle capture d’écran faite sur le réseau social/site de fan art/faux tumblr créé par Lady Gaga et qui s’apparente manifestement à une prison du net. Ces messages, dont personne ne se préoccupe si ce n’est les nouveaux prisonniers, comme des petits traits à la craie sur les murs de pixels de la geôle tenue par la femme aux quarante mille coupes de cheveux.

J’ai un compte si jamais, addez-moi!

5:50pm  |   URL: http://tmblr.co/Z2xwEwP8DXb2
Classé dans: textes 
Mes coups de cœur Tumblr: Plus de coups de cœur... »